La Plume Libre Archives

La Plume Libre Archives

Retrouvez toutes les archives de La Plume Libre.

Ce que cache la baisse du chômage d'avril

Ce que cache la baisse du chômage d'avril

Enfin une bonne nouvelle cette semaine pour Hollande ! Le chômage a reculé pour le deuxième mois consécutif en avril en France, retrouvant son plus bas niveau depuis l'hiver 2015, selon les chiffres publiés mercredi par le ministère du Travail. Oui mais...

 

Dans le détail, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A (sans aucune activité) qui avait déjà diminué de 1,7% un mois plus tôt, s'est encore contracté de 0,6%, à 3.511.100, soit 19.900 personnes de moins et un plus bas depuis février 2015.

En ajoutant les catégories B et C (personnes exerçant une activité réduite), le nombre d'inscrits à Pôle Emploi a baissé de 1,0% à 5.397.000 (5.694.500 en incluant les départements d'Outre-mer).

Cette baisse concerne toutes les catégories d'âge mais a davantage profité aux jeunes (-1,0%) qu'aux 25-49 ans (-0,6%) et aux seniors (-0,3%).

Le nombre de chômeurs inscrits depuis plus d'un an à Pôle emploi, considérés comme chômeurs de longue durée, a quant à lui diminué de 0,7% en avril, à 2.465.700, mais sa part dans le total des demandeurs A, B et C progresse de 0,2 point sur le mois pour atteindre 45,7%.

Petit bémol : ces baisses d'avril sont surtout dûes à une augmentation des entrées en stage (+15,5% sur le mois et +18,6% sur un an), qui dépassent de près de 4.000 le total à fin mars, et à des cessations d'inscriptions pour défaut d'actualisation, en hausse de près de 13.000.

Le ministère du Travail souligne que cette dernière hausse "inhabituellement forte", qui affecte surtout les catégories B et C, pourrait s’expliquer, "au moins en partie, par une sensibilité des comportements d’actualisation au nombre particulièrement élevé de jours non ouvrés dans la période d'actualisation" en mai.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article